Cégeps en spectacle

FAQ

1. Une étudiante de mon collège aimerait chanter «I lost my baby » de Jean Leloup. Est-ce accepté?

Non, puisque le refrain de cette chanson est entièrement en anglais.

 

2. Est-ce que le joual est accepté?

Le joual est accepté dans plusieurs disciplines (pièces de théâtre, contes, chansons, etc.).

 

3. Mes étudiants font un numéro multidisciplinaire et ils aimeraient inclure un bassin rempli d’eau à leur décor. Est-ce possible?

Le règlement 4 f) mentionne qu’un numéro ne peut utiliser des accessoires ou des effets qui ont pour conséquence d’excéder la durée permise et de nuire aux numéros suivants. Donc, l’eau, le pop corn, les confettis et autres objets du genre sont refusés sur scène.

 

4. Le groupe gagnant de ma finale locale compte cinq personnes, mais l’un d’eux ne peut pas se présenter à la finale régionale, car il n’a pas pu se libérer de son travail. Est-ce que nous pouvons tout simplement enlever cette personne du groupe?

Malheureusement, non. Le groupe doit être le même de la finale locale à la finale nationale. Voir règlement 5 b).

 

5. Un de mes étudiants sera absent lors de la répétition technique. Est-ce que son groupe sera disqualifié?

Oui. Comme le stipule le règlement 5 a), les participants s’engagent à être disponibles à toutes les étapes de production et de présentation du concours (activités d’accueil, répétitions techniques, etc.). Chaque cas est unique et peut faire l’objet d’une évaluation par le RIASQ.

 

6. Un membre de la GMMQ (Guilde des musiciens et musiciennes du Québec) peut-il participer à Cégeps en spectacle?

Malheureusement, non. Selon le règlement 3 b), Un membre de la Société professionnelle des auteurs et compositeurs du Québec (SPACQ), de l’Union des artistes (UDA), de la Guilde des musiciens et musiciennes du Québec (GMMQ) ou tout autre syndicat similaire ne peut participer au concours, et ce, à quelque titre que ce soit.

 

7. Est-ce qu’un jeune peut participer à deux numéros différents?

Oui, s’il respecte les points suivants :

  • Être un musicien;
  • Ne pas être la vedette de deux numéros.

Si un collège a un grand nombre de numéros participants, il se garde le droit de refuser les participations à deux numéros.

 

8. La durée maximale d’un numéro est de dix minutes. Que prenez-vous en considération pour chronométrer le numéro?

Du début de la prestation jusqu’à la fin, incluant la présentation faite au public par le participant lui-même. Par contre, les applaudissements de la fin de la prestation ne sont pas chronométrés ni les problèmes techniques.

 

9. Nous préparons une chorégraphie contemporaine. Est-ce que nous pouvons utiliser une trame sonore instrumentale africaine?

Oui, mais seulement si la trame est instrumentale (sans paroles).

 

10. Pouvons-nous interpréter une pièce instrumentale dont le titre est en anglais?

Nous suggérons de traduire le titre. Sinon, la situation devrait être présentée au RIASQ.

 

11. Un membre de l’UDA veut présenter un numéro de cirque, peut-il participer?

Malheureusement, non. Selon le règlement 3 b), Un membre de la Société professionnelle des auteurs et compositeurs du Québec (SPACQ), de l’Union des artistes (UDA), de la Guilde des musiciens et musiciennes du Québec (GMMQ) ou tout autre syndicat similaire ne peut participer au concours, et ce, à quelque titre que ce soit.

 

12. Les parents peuvent-ils accompagner leur enfant lors des activités obligatoires prévues par le collège hôte lors des finales ?

Non, la présence des parents est strictement interdite durant toutes les activités connexes à la présentation du spectacle (tests de son, générales, ateliers de formation ou toutes autres activités obligatoires prévues par le collège hôtes). Seul l’accompagnateur délégué par le collège participant peut accompagner l’étudiant à ces activités.

Les parents sont évidemment les bienvenus dans la salle de spectacle le soir du concours afin de venir encourager leur enfant.